Graines de start-up... 2 lauréats au Concours i-PHD 2019 accompagnés par SAYENS

 

2 PROJETS i-PHD made in sayens !


C’est lors de l’étape parisienne du Deeptech Tour (la tournée des campus organisée par Bpifrance), le Jeudi 6 février dernier qu’a eu lieu la 1ère cérémonie de remise des Trophées i-PHD… occasion de récompenser nos 2 projets ; SON, porté par Pierre-Emmanuel DOULAIN retenu dans la catégorie Grand Prix et ANIOPAC, porté par  Maya GEAGEA, Lauréat de cette 1ère édition ! Bravo à nos jeunes docteurs entrepreneurs en herbe !

Créé par le Ministère de lʼEnseignement Supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation, en partenariat avec Bpifrance, le concours i-PhD a pour objectif de multiplier par 2 le nombre de startups deeptech en France. En s’adressant aux jeunes Docteurs souhaitant valoriser leurs travaux de recherche il vise à créer des start-up mettant en œuvre des innovations de rupture.

Ce concours, qui fait émerger les jeunes talents issus des laboratoires publics, permet :

• d’affirmer la volonté de l’État de promouvoir de manière nationale l’entrepreneuriat des jeunes chercheurs, en particulier vers la création de startups Deeptech
• de soutenir des projets ambitieux et très en avance de phase (visibilité, formation, réseaux, accès et accompagnement vers les dispositifs de financement)
• de créer une communauté de chercheurs-entrepreneurs,
• d’étendre le continuum de concours sur le chemin de la deeptech


Cette première édition est un véritable succès pour SAYENS avec 2 projets Lauréats en 2019 issus de nos laboratoires de Bourgogne-Franche-Comté :

GRAND PRIX 2019 : SON porté Pierre-Emmanuel DOULAIN
Laboratoire : ICMUB
Tutelles : UB, CNRS
Description du projet :
90 % des transformations chimiques en milieu industriel utilisent des catalyseurs pour la fabrication de produits chimiques en grande quantité. SON propose une solution originale et complète pour améliorer les procédés catalytiques. Le cœur de cette solution est le développement de nouveaux nanocatalyseurs magnétiques. Ces derniers offrent l’avantage d’une meilleure performance de catalyse, d’une chimie moins polluante mais surtout d’une récupération facilitée et leur réutilisation pour une nouvelle catalyse.

LAUREAT 2019 : ANIOPAC porté par Maya GEAGEA
Laboratoire : FEMTO-ST
Tutelles : UFC, CNRS, ENSMM, UTBM
Description du projet :
ANIOPAC consiste à développer une mini-pile à hydrogène (système membrane + production d’hydrogène intégrée) de taille similaire à une pile bouton. La volonté est de révolutionner le marché des « portables » en proposant une pile alcaline et une source de dihydrogène fabriquée à base de silicium par des technologies de salle blanche standard, et de Nafion astucieusement modifié. Dans le process de fabrication, deux types de membranes anioniques sont conçues, s’adressant chacune à des secteurs d’activités différents.

Ces projets sont le fruit du travail de détection et d’accompagnement proposé par SAYENS aux équipes de recherche de nos établissement-actionnaires avec notamment une expertise scientifique et technique sur les technologies dites de rupture.

De la validation des résultats de recherche, de la protection intellectuelle jusqu’au financement du développement technique, SAYENS a permis à ces technologies innovantes d’émerger, d’être consolidées pour devenir de véritables startups.

Pierre-Emmanuel DOULAIN et Maya GEAGEA vont ainsi pouvoir continuer leur formation et bénéficier des services proposés aux vainqueurs du Concours en :

• bénéficiant d’une exposition nationale, un label pour la suite de leurs projets,
• participant à un programme de mentorat avec des Fondateurs de startups de haut niveau pour échanger et être coaché par des entrepreneurs expérimentés,
• ayant accès à un catalogue de formations à l’entrepreneuriat de haut niveau,
• participant à une semaine de perfectionnement et d’approfondissement de leurs connaissances lors d’un Summer Camp dans la Silicon Valley.

 

TÉLÉCHARGEZ LE COMMUNIQUÉ